Egypte: Les femmes du bus 678

 

Un rapport de l’Egyptian Center for Women’s Rights (ECWR) sacre l’Egypte championne du monde dans la pratique du harcèlement sexuel. Mais comme seules 2 % des femmes osent porter plainte, il aura fallu attendre 2008 pour que les tribunaux s’y intéressent.

C’est donc lors du premier procès en Egypte pour harcèlement sexuel, en 2008 que Mohamed Diab a découvert ce fléau national. Il en a fait le sujet de son premier film en tant que réalisateur, « Les Femmes du bus 678 ».

Les trois quarts de son entourage féminin, y compris sa femme, lui avouent alors avoir été elles aussi victimes d’attouchements: « Il y a cinq ans, je n’aurais jamais osé le dire. Aujourd’hui, je suis fier d’elles. Ce n’est pas tant le film qui m’a fait changer mais ce que m’ont dit les femmes. »

«  Les Femmes du bus 678  » va-t-il aider à faire évoluer les mentalités ? Il a, en tout cas, d’ores et déjà permis de faire bouger la loi. Avant le procès de 2008, le code pénal ne reconnaissait pas le harcèlement sexuel. Après, il a été qualifié de crime. Le coupable a été condamné à trois ans de prison. Depuis le film, les hommes risquent la peine capitale…

Au Caire, des femmes victimes de harcèlements ont pris les choses en main. Elles ont créé une carte interactive et participative de la ville où les femmes peuvent témoigner en temps réel de l’agression qu’elles ont subie. Le site s’appelle Harassmap.org.

Le principe de Harassmap est très simple: vous venez de subir une tentative de harcèlement à caractère sexuel, vous pouvez alors prendre votre téléphone et envoyer par SMS, par les réseaux sociaux ou par mail le récit de cette agression et l’endroit où elle s’est passée. Une fois votre message envoyé, le site vous donne les bons conseils pour porter plainte et éventuellement commencer un suivi psychologique. Les cas sont ensuite illustrés sur une carte accessible sur un site public. La carte illustre ainsi les « points chauds » de harcèlement. L’application mobile alerte la police et les membres de la collectivité de l’existence du problème et encourage les communautés à s’opposer au harcèlement sexuel.

Le nombre de rapports signalant des cas de harcèlement sexuel en Egypte a augmenté drastiquement au cours des derniers mois. Il est toutefois difficile de savoir si le mal a pris de l’importance ou si, après la révolution, c’est le nombre de femmes se décidant à dénoncer les incidents qui a augmenté.

Cependant, selon la bloggeuse Nihal Magdy, un changement fondamental est l’accroissement de l’implication des hommes dans la lutte contre le harcèlement sexuel en Egypte. En fait, il y a un nombre croissant de groupes impliquant des hommes et des femmes travaillant activement ensemble contre le harcèlement sexuel.

Estargel (Sois un homme !) est une initiative s’appuyant sur des volontaires et visant à lutter contre le problème que représentent les hommes voyageant dans les wagons réservés aux femmes du métro souterrain du Caire. Les efforts des volontaires hommes et femmes ont abouti à la création par les autorités du métro d’un support téléphonique permettant aux femmes de dénoncer les cas de harcèlement sexuel et les hommes voyageant dans les voitures réservées aux femmes.

Un autre groupe, « Imprint Movement » (le mouvement Empreinte), organise des patrouilles qui surveillent les stations de métro souterraines afin d’arrêter les harceleurs pendant Aïd, un moment de l’année qui a vu augmenter le nombre de cas de harcèlement sexuel en Egypte, peut-être à cause de la concentration de gens se réunissant dans les espaces publics à ce moment.

Ces initiatives, dirigées par des volontaires, représentent d’importants pas en avant. Cependant, parce que le problème est largement répandu dans la société égyptienne, il nécessite une approche globale, qui inclut des initiatives aussi bien à court-terme qu’à long-terme, afin de diminuer la tolérance de la société pour le harcèlement sexuel.

 

La campagne « What Men Say to Men Who Harass Women on the Streets  »
Ce que le hommes disent aux harceleurs


 

A propos Not a Chocolate Cake

Serial blogueuse - Intérêts en Relations Publiques, en Communication et en Réseaux Sociaux - CV Infographique: http://vizualize.me/Kabisu
Galerie | Cet article, publié dans Films (Cinéma &Télévision), Harcèlement sexuel, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Egypte: Les femmes du bus 678

  1. Eva dit :

    merci pour ce post!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s