Les femmes, le bien-être et Lolë

 

Tout commence à Montréal en 1988 avec « Orage », une marque de vêtements de ski qui s’impose sur le marché canadien.

Suit Lolë qui voit le jour en 2002 sur la base d’un challenge: « Proposer aux femmes des T-shirts polyvalents qui peuvent servir tant comme vêtement de ville que pour faire du jogging ou du yoga. » Les quatre piliers de la marque Lolë sont donc plantés… féminité, confort, versatilité et fonctionnalité.

 

Une grande quantité des matériaux utilisés pour la confection des vêtements est recyclable, comme le coton issu de culture et de procédés biologiques ou encore les fibres de polyester faites de bouteilles de plastique recyclé.

Dans la foulée, Lolë lance le concept des Ateliers: au centre de la boutique, une grande table est équipée de plusieurs iPad. On peut s’y assoir et discuter comme dans une cuisine tout en buvant du thé. De leur iPhone, les clientes peuvent partager des photos d’activités ou de voyages en téléchargeant l’application Lolëpop et transmettre ces images sur un mur de la boutique composé d’une mosaïque d’iPad.

Loin de s’arrêter là, la gamme de vêtements sport Lolë veut aussi insuffler le bien-être dans le commerce de détail. Lolë se donne donc accessoirement pour mission d’encourager les femmes à bouger:

« La philosophie Lolë est axée sur le bien-être avec les femmes du monde à travers des rencontres autour du yoga, des pilâtes, de l’urban fitness, du zumba, du city bicking et des promenades dans les parcs et, de façon plus générale, de toute activité qui procure du bien-être. » Pour accéder à ces différentes activités, on s’inscrit aux évènements annoncés sur Facebook et c’est gratuit !

D’ailleurs, si vous êtes en Suisse, la prochaine session Lolë de yoga aura lieu le samedi 17 novembre 2012 à Martigny en Valais.

Pas de publicité agressive, pas de slogan ravageur… Pour se faire connaître, Lolë organise régulièrement des « meet-up » ouverts autant aux femmes qu’aux hommes et aux enfants. Le dernier en date (le 28 juillet 2012) a rassemblé plus de de deux mille personnes lors de la White Yoga Session au Parc Olympique de Montréal.

Convivialité, développement personnel… Lolë entend rééditer ses recettes de succès et prévoit d’ouvrir une quarantaine de boutiques en Amérique du Nord et en Europe durant les prochaines années. Pour l’instant, après Biarritz et Zürich , c’est aussi à Paris que de nombreuses femmes se retrouvent dans une philosophie du bien-être qui dépasse largement l’idéologie du paraître.

 
 

Vous l’aurez remarqué, pas de publicité sexiste cette semaine ! Mais une marque qui cible une clientèle féminine et qui évite rigoureusement l’écueil facile des clichés moyen-âgeux.
Et vous, que pensez-vous du concept « Lolë » ?

 

A propos Not a Chocolate Cake

Serial blogueuse - Intérêts en Relations Publiques, en Communication et en Réseaux Sociaux - CV Infographique: http://vizualize.me/Kabisu
Galerie | Cet article, publié dans Concepts sympas, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les femmes, le bien-être et Lolë

  1. Vanessa Rueber dit :

    merci — c’est super ta poste!! je me rejouis de vous voir à Martigny!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s