Femmes qui courent avec les loups

 

Pour une rentrée dynamique et pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore lu.

C’est un livre qui raconte des histoires de femmes, offertes comme autant de petits cailloux sur le chemin.

 

Introduction :

Clarissa Pinkola Estés est une femme unique. Issue d’un lignage hispano-mexicain mêlé d’influences hongroises transmises par ses parents adoptifs, elle est à la fois conteuse, poétesse, écrivain, spécialiste de l’accompagnement post-traumatique et psychanalyste jungienne.
« Femmes qui courent avec les loups » est son oeuvre majeure. Best-seller international, ce livre initiatique est devenu une référence et un guide quotidien pour des milliers de femmes dans le monde.

En partant de contes qui lui ont été transmis au cours de son éducation, de ses voyages et de ses rencontres, Clarissa Pinkola Estés met au jour des principes et des conseils destinés à permettre aux femmes de retrouver leur « nature sauvage » ou en d’autres mots, d’atteindre un équilibre naturel et ancestral, libéré des carcans de la société et de la culture.

A travers les fouilles psycho-archéologiques des ruines de l’inconscient féminin, que Clarissa Pinkola Estés effectue depuis plus de 20 ans, celle-ci nous montre la route en faisant appel aux mythes universels et aux contes de toutes les cultures, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe Bleue à la Petite Marchande d’Allumettes.

 

Le don de la Femme Sauvage :

La Femme Sauvage archétypale est la patronne de celles qui peignent, écrivent, sculptent, dansent, pensent, prient, cherchent, trouvent – car elles sont dans le domaine de l’invention et c’est là sa principale occupation.

Où la trouve-t-on ? Où peut on sentir sa présence ? Elle parcourt les déserts, les bois, les océans, les villes, les châteaux. Elle vit chez la reine, dans l’usine, dans la prison, dans les solitudes, les guettos, les universités. Elle laisse son empreinte chez toute femme chez qui elle trouve un sol fertile.

Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage.

Mais la Femme Sauvage, comme l’animal sauvage est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’elle entre dans les moules réducteurs des rôles qui lui dont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde.

La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps et vibrante d’âme.

Où que nous soyons, indéniablement, l’ombre qui trotte derrière nous marche à quatre pattes.

 

« Femmes qui courent avec les loups » a pour propos d’affermir la marche des femmes qui sont en route, celles qui progressent lentement dans des paysages intérieurs difficiles comme celles qui doivent se battre pour progresser dans le monde ou le faire progresser.

 

La nature sauvage n’exige pas d’une femme qu’elle ait une certaine couleur de peau, une certaine éducation, un certain style de vie ou qu’elle appartienne à une certaine classe sociale.

En fait, elle ne peut se développer harmonieusement si on la tuteurise avec de vieux paradigmes périmés. Elle pousse bien si on lui fournit l’air frais d’une nouvelle perspective. Elle se développe selon sa nature propre.

Ainsi, que vous soyez un coeur simple ou ayez les ambitions d’une Amazone, que vous ayez l’intention de vous hisser au sommet ou de vivre au jour le jour, que vous soyez exubérante ou renfermée, royale ou humble – la Femme sauvage vous appartient. Elle appartient à toutes.

 

A propos Not a Chocolate Cake

Serial blogueuse - Intérêts en Relations Publiques, en Communication et en Réseaux Sociaux - CV Infographique: http://vizualize.me/Kabisu
Galerie | Cet article, publié dans Littérature, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s