Adoptez l’Homme, cet objet de désir

 

Mise à jour – Le 17.09.12

AdopteUnMec.com a ouvert une boutique éphémère dans le quartier des Halles à Paris.

Avec des hommes joliment exposés dans des boîtes, façon Ken, le buzz marche. Il court même, perdant parfois au passage quelques révoltés qui s’insurgent de ces hommes en vitrine. La boutique, à Paris pendant encore quelques jours, partira ensuite pour Bruxelles, Lausanne, Toulouse et Lyon.

Un bon plan marketing un peu provocateur en définitive, qui a de quoi attirer les médias et les pas contents. Car l’homme en vitrine dans sa petite boîte de poupée choque. Pas de compassion dans l’air pour ce pauvre petit Ken fragile à la recherche de l’âme sœur, non, mais plutôt une colère féminine mettant le doigt sur une évidence : l’homme en vitrine c’est drôle. La femme en vitrine, c’est humiliant.

————————————–

 
 

« Au supermarché des rencontres, les femmes font de bonnes affaires »

Au départ, une idée: Prendre à contrepied le cliché de la femme-objet et offrir aux femmes un site de rencontre où ce sont les hommes qui sont des objets. Seules les femmes peuvent choisir les hommes avec qui elles souhaitent faire connaissance. Le directeur marketing du site nous explique que le site est dédié « à la femme qui bosse, qui est carriériste, qui fait la fête avec ses copines et qui peut se taper un mec un soir si elle en a envie, sans être jugée. La femme moderne quoi« .

Un supermarché où c’est le « produit » qui paye: Gratuit pour les femmes et payant pour les hommes, le site connait un succès phénoménal depuis son lancement en 2007. Du tatoué piercé au frisé, en passant par le spécial carotte, Adpote un Mec offre un vaste choix d’hommes prêts à se brader en offres saisonnières ou en soldes de dernières minutes pour satisfaire l’appétit vorace de ces dames en recherche de « CDD, CDI ou Amitié Coquine« . Après avoir farouchement éliminé les rivales qui projetaient de sombres desseins sur le Toy Boy de son choix, il n’y a plus qu’à le mettre dans son panier et valider l’achat (et plus si affinités).

De la boutique en ligne au pignon sur rue: Fort de son succès, Adopte un Mec va finalement plus loin et veut désormais offrir son produit dans des boutiques où les femmes pourront choisir la marchandise sur des iPad et tâter sur place la qualité de la testostérone promise avant de l’emporter et la consommer. Deux boutiques s’ouvriraient ainsi bientôt à Paris, rue Saint Honoré pour la première et Bruxelles, rue des Malines pour la seconde.

Après tout, Abercrombie & Fitch a bien exhibé 101 Apollon torses nus aux Champs-Elysées pour maquer… euh marquer l’ouverture de sa nouvelle boutique à Paris.

L’histoire ne nous dit pas si Adopte un Mec garantit son produit contre les vices de fabrication ou reprend la marchandise et l’échange contre une autre de même valeur en cas d’insatisfaction. En même temps, si c’est gratuit pour les femmes !

De toutes façons, les femmes gentilles ne réclament jamais, mais les autres ? Et d’ici là que l’objet du désir se mette à réclamer lui aussi de la considération…

Et surtout, ne comparez pas Adopte un Mec avec « Loue une Petite Amie« , ce site de rencontres qui buzze sur l’escorting. Quant aux boutiques, elles seront éphémères, marketing oblige.

 

À propos de Not a Chocolate Cake

Serial blogueuse - Intérêts en Relations Publiques, en Communication et en Réseaux Sociaux - CV Infographique: http://vizualize.me/Kabisu
Galerie | Ce contenu a été publié dans Du côté des hommes, Symboles sexistes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Adoptez l’Homme, cet objet de désir

  1. hic dit :

    Ah, c’est super intéressant, cela, donner aux femmes l’impression que ce sont elles qui ont le pouvoir de consommer, alors que ce sont les hommes qui, comme dans le reste des autres boites de nuit ou autres sites de rencontres payent… Et puis aussi, faire appel (de manière ironique, bien sûr, on est entre pros du marketing, hein…) aux « instincts maternel » des consommatrices (« adopte »).
    Puisque l’on ne peut avoir l’égalité en étant respectées comme un être humain, eh bien faisons comme certains hommes, soyons méprisantes, transformons les en hommes-objets, comme ça tout le monde il est content.

  2. Apparemment, le concept « Adopte un Mec » n’a pas l’air de déplaire aux hommes qui s’inscrivent sur le site. Feraient-ils donc preuve d’auto-dérision? A moins que le sexisme inversé ne soit pas encore une tendance assez lourde pour provoquer un ras-le-bol général chez ces messieurs… A suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s